Skip to Content

News

THÉRÈSE NANDOTH photo Muriel Queval

THÉRÈSE NANDOTH photo Muriel Queval

UNE RÉFUGIÉE TROUVE SA VOCATION AU QUÉBEC

03/29/2010

 


Une réfugiée trouve sa vocation au Québec


Lorsqu’elle se présente pour la première fois à la célébration dominicale du Centre Pastoral Le Rocher (CPLR), Thérèse Nandoh n’est qu’une demandeuse du statut de réfugiée au Canada. Personne ne s’imagine que cette femme originaire de Côte d’Ivoire fraîchement débarquée à Montréal jouerait trois ans plus tard un rôle de premier plan en devenant la première femme pasteure au sein de l’Association des Églises des Frères mennonites du Québec. Motivée par l’amour et le respect qu’elle reçoit de sa nouvelle communauté de foi, Thérèse va de progrès en progrès. Elle est en attente de son statut de résidente permanente. Le CPLR a donné naissance à l’Église missionnaire de Montréal que Thérèse dirige depuis janvier 2012 à titre de pasteure stagiaire. Thérèse est un exemple d’une vie transformée parmi tant d’autres grâce à l’aide financière que le MCC alloue au CPLR depuis sa fondation  en 2008. La mission du CPLR est de répondre aux besoins des nouveaux Arrivants faisant face à des difficultés d’intégration, des conditions de vie précaires et aux prises avec le mal-être, l’angoisse, la solitude, la pauvreté, les préjugés, l’humiliation et le désespoir.